Forum de guilde RôlePlay. Un Ordre portant ses couleurs et sa fierté, servant l'Alliance avec loyauté.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une noble disparition [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aléric Ecu-Azur
Admin


Messages : 81
Date d'inscription : 17/09/2017

MessageSujet: Une noble disparition [Terminé]   Mar 2 Oct - 20:37

Citation :


Une noble disparition

Chapitre I : Une entrée en matière

Une lettre cachetée arriva au Quartier Général de l'Ordre de la Main Azur. L'un des garde réceptionna ce courrier pour ainsi le donner en mains propres au commandant Aléric Ecu-Azur.
Celui-ci, voyant le cachet de Hurlevent, ouvra ce courrier sans perdre temps, pis commença à prendre connaissance de cette lettre.
Elle indiquait un Ordre de mission, une disparition soudaine et fâcheuse.
Après cette lettre, il convoqua aussitôt une petite équipe afin de donner suite à cet Ordre de mission du Haut-Commandement.
Le garde alla donc chercher les hommes dont le Commandant avait mandé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le garde revint avec les hommes en question, le père Hawthorne, d'une sagesse avancée et grande perspicacité. Mais aussi la recrue Helstair, d'une volonté de fer, et loyauté sans faille. Ces hommes allaient menés à bien cette mission pour le Commandant ainsi que pour l'Alliance.
Il leur expliqua la situation, et les premières informations dont il disposait. Le Commandant Aléric leur informa également que la recrue du nom d'Aldarian, était revenu de mission sur Hurlevent, et qu'il avait justement eu vent de cette affaire précédent son retour au Quartier Général.
Acceptant sans hésiter, ils finirent de récolter les informations finales et se dirigèrent vers l'auberge de la cité, où se reposait la recrue Aldarian. Ils rentrèrent quelques minutes plus tard dans cette guiguette à l'ambiance chaleureuse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hawthorne et Helstair avancèrent dans l'auberge, passant parmi les citoyens et les hommes en permission, afin d'atteindre la personne désirée.
Arrivés à sa hauteur, ils le saluèrent et se posèrent à ses cotés. Lui, buvait déjà une choppe, et se relaxer de sa précédente mission.
L'équipe de mission lui posèrent les premières questions, tentant d'en savoir plus sur la situation.

-Avez-vous d'autres informations personnelles, l'identité de ce fameux disparu? *débuta le père Robert*
-Mise à part son nom de famille "Briseux", fils de Bradaf Briseux, et qu'il est également marchand d'armes de haute qualité, je ne sais rien d'autre! "affirma Aldarian*
-Et savez-vous si il est question d'une future rançon et d'un règlement de compte? *poursuivit la recrue Helstair*
-Aucune idée.. Pas à ma connaissance *répondit alors le questionné*


Une fois toutes les données en leur possession, ils remercièrent la recrue, le saluèrent et prirent la sortie de l'auberge.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dehors, Hawthorne et Helstair prenant un moment, ils discutèrent et se mirent d'accord sur le fait que certains points devaient encore s'éclaircir, ils décidèrent donc de repasser par la case du Commandant Aléric afin de s'assurer de ne pas obtenir de manques avant la suite de l'opération.
Le Commandant leur expliqua les derniers faits, et que cette mission était tout à fait officielle, par Ordre du Haut Commandant de Hurlevent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La petite équipe d'enquête se concerta alors quelques instants encore avec leur Commandant puis prirent la route pour la capitale : Hurlevent.

Chapitre II : Une enquête approfondie

La route vers Hurlevent fut relativement rapide, ces deux hommes, plus déterminés que jamais arrivèrent à la capitale des Hommes.
Passant la porte principale, ils admirèrent les vestiges, les monuments, les échoppes et autres fascinations de cette ville tout en se dirigeant vers le lieu ciblé, la caserne de Hurlevent. C'est ici que ces deux téméraires allaient poursuivre leur enquête.
Ils finirent par arriver au prétendu bâtiment. L'un des deux membres de l'Ordre toqua à la porte, en attente d'une ouverture et d'une réponse.
Un garde ouvra celle-ci quelques instants plus tard, débutant cet échange..

- Bonsoir Messieurs, que puis-je pour vous? *débuta le garde, main sur le pommeau, observant ses interlocuteurs*
- Salutations mon fils, nous sommes de fervents partisans de l'Ordre de la Main Azur.
Nous venons vers vous, par mission officielle afin d'obtenir certaines informations sur la récente disparition du noble Briseux.. *le saluant, ainsi que Talwin*

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le garde leur répondit que cette affaire était effectivement en cours, mais qu'il n'était pas sur de la légitimité de l'intervention de ces derniers.
Il les invita donc à la suivre. Il referma la porte de la caserne, et leur fit signe de le suivre, vers l'autre bâtiment. Une fois rentrés, il les ramena jusqu'aux archives des missions de Commandement. Ils scrutèrent et regardèrent ensemble les nombreuses missions jusqu'à arriver à l'affaire affectée.
En effet, cette mission était officielle et légitime pour l'Ordre de la Main Azur..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Progressivement, les révélations sur l'affaire se firent sans peine. Le garde "..." avisa les deux hommes sur d'avantages d'informations.
Il s'avérait que ce marchand du nom de Olaf Briseux avait un père qui se nommait "...". Il était à la tête de l'entreprise de vente d'armes de qualité de la famille. Mais cet homme avait toutefois des relations compliquées, ainsi dire quelques conflits avec des concurrents. S'étant fait des ennemis avec le temps..
Cependant, aucune certitude qu'il y aurait enlèvement par vengeance ou chantage concurrentiel commercial. Aucune demande de rançon non plus.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après avoir échangé un long moment avec le garde de Hurlevent, le père Hawthorne et la recrue Talwin le remercièrent et prirent le départ, se dirigeant vers la sortie de la caserne.
A leur sortie du bâtiment, les deux hommes s'arrêtèrent et se concertèrent quelques instants afin de finaliser et éclaircir les certaines informations de l'entretien.
Suite à cette longue discussion, ils se motivèrent pour reprendre la route.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- Il va nous falloir emprunter le tram en direction de Forgefer pour gagner du temps! *lança Talwin*
- Oui, en effet. Très utile comme moyen de locomotion! *poursuivi Hawthorne*

Le groupe traversa la ville en direction du tram. Ils passèrent par la vieille ville, pour finalement arriver dans le quartier des Nains.

- Nous y sommes, j’aperçois le début du tunnel! *devisa le père Robert*
- Très bien, dans ce cas, ne perdons pas de temps, la route sera longue.. *avoua alors la recrue à son tour*

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les deux volontaires s'enfoncèrent donc dans le tunnel du tram, déterminés et avides de découdre de cette mystérieuse affaire..

Chapitre III : Une suite épineuse, énigmatique.

Après avoir pris le moyen de locomotion, ils arrivèrent à Forgefer, capitale des Nains.
Les deux hommes avancèrent mais furent rattrapés subitement par un Draenei, visiblement essoufflé par sa course.
Il leur expliqua que Talwin était rappelé d'urgence pour une autre mission, et que lui même allait le remplacer. Kraedor remit la lettre cachetée aux hommes afin de confirmer ces dires. Après un moment de dialogue, Talwin souhaita bonne chance avec déception et se retira, en direction du tram.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après une brève présentation, le groupe reformé reprirent leur trajet à travers la capitale. Le père Hawthorne en profita pour le briefer à la demande du Draenei.
Il dévoila donc les premières informations pour faciliter la réflexion du nouveau et construire une suite fiable.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Leur trajet allait être long, pour atteindre les Paluns. Ils finirent par sortir de Forgefer, descendant la grande et puissante montagne des Nains.
A leur allure, prudente, constante et ponctuelle, ils s'enfoncèrent petit à petit dans les terres de Dun Morogh, se dirigeant ainsi sur le Loch Modan.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ils finirent par atteindre ces terres verdoyantes, superbes, et sauvages..

- C'est un soudain changement de panorama ! *s'exprima le prêtre, essoufflé*
- En effet, je trouve ça plus plaisant que le précédent, magnifique région. *répondit la recrue*


Reprenant leur route, ils parcoururent les sentiers de pierres, les amenant droit à un village.
Qui disait village, disait auberge. Qui disait auberge, disait repos.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les deux marcheurs finirent par entrer dans l'auberge, prendre une table pour désormais se restaurer.
Ils purent discuter un peu, amplement faire connaissance, parlant du passé, de l'avenir, et de la mission. Ayant commandés tous deux, plateau de fromages, viandes, pains, et deux bonnes bières naines, ils avalèrent cela à leur rythme, finissant leurs repas quelques temps après.
Avant de quitter l'établissement, le Draenei paya la naine, pis rejoignit le prêtre vers la sortie.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après plusieurs heures de trajet, le groupe de recherche atteignit une région plus médiocre, et marécageuse..

- Hum, un panorama moins agréable et appréciable, je dirais. *sorti soudainement Hawthorne*
- Je peux confirmer cela, une vue assez triste même ! *rajouta Kraedor*


Ils continuèrent leur chemin à travers ces terres vaseuses et tourbeuses. Finissant alors par stopper sur quelque chose qui attira leur regard.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En effet, Kraedor s'étant arrêté subitement, incita aussi Hawthorne à faire de même.

- Que se passe-t-il ?! *dit le prêtre*
- Regardez, des traces, plusieurs paires apparemment ! *constata la recrue*


Ils observèrent de plus près ces traces, suspectant deux sortes d'empreintes. Une paire de bottes, apparemment de bonne conception et de semelle.
Les autres en revanche, avaient tout l'air d'être des bottes usées, de fabrication modeste.
Par ce fait, cela leur mit la puce à l'oreille, s'interrogeant d'avantage. Ils suivirent les traces de pas, démontrant par leurs emplacements qu'il y avait bel est bien poursuite.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ces traces les amena soudainement à un ponton. Les bloquant ainsi sur leur pistage.

- Etrange, ca s'arrête ici .. *constata Kraedor*
- Et donc ? Une idée sur cette suite ? *proposa le père Robert*
- Attendez-moi ici, je vais vérifier quelque chose ! *suggéra le Draenei*


La recrue fit rapidement le tour, et escalada les rochers, un après l'autre pour arriver à l'endroit dont il désirait. En effet, son interrogation se confirma en voyant des traces de sang sur les rochers. Il remarqua que ces traces continuaient le long de ces pierres, en direction de la rive. Ils traversèrent le point d'eau à leur manière. Le père Hawthorne usa de sa lumière pour faciliter sa traversée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les minutes se succédèrent, leur enquête avec. Ils progressèrent le long de la rive, suivant toujours avec attention ces traces de pas, les menant à un grand arbre. Non loin, on pouvait observer un cimetière plutôt lugubre. A l'arrêt, ils observèrent autour d'eux, étant sur leur garde, ils entamèrent le dialogue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un instant passa, laissant subitement place à un cri bref et fort. Distinguant un homme en noir sauter de l'arbre, pour tenter d'agresser ces deux enquêteurs.
Les agressés se mirent en position de défense puis affrontèrent avec détermination cet ennemi mystérieux.
Après quelques passes, ils finirent par en venir à bout. Son compte réglé, le truand gisait sur le sol, inerte, laissant la possibilité au Draenei et au prêtre de s'approcher et de le fouiller.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ils tombèrent alors sur une bague, très voyante, sur un des doigts de la main droite de celui-ci. Kraedor la prit et commença à l'observer, ne comprenant pas les écrits du Commun, il la donna au père Robert, qui regarda à son tour quelques instants, marmonnant. Le Draenei lui demanda alors ce qu'il était écrit dessus :

- Le Syndicat Malhone, il s'agit d'un autre syndicat ? Intéressant, intriguant .. *s'exprima Hawthorne*

Sans qu'ils puissent se concerter, un deuxième bandit bondit des buissons pour attaquer le groupe de la Main Azur.
Ils se battirent à nouveau, avec ferveur et force. Hawthorne ayant eu le mot de la fin avec un contrôle mental, mais par un bref instant de lucidité, le brigand se donna soudainement la mort, se tranchant la gorge, pour finalement s'effondrer au sol, dans son sang.
Par cette action, le père Robert s'effondra à son tour, s'évanouissant ainsi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au bout de quelques instants, Hawthorne reprit conscience, Kraedor tentait de l'aider, mais sans pouvoir réellement faire quelque chose.
Le père Robert, ayant reprit un peu plus conscience, la recrue lui proposa de se reposer un instant, pendant qu'il irait vérifier que la voie soit sans danger.
Il se dirigea en direction du cimetière.

- Le marchand est ici ! EH NON, NOOOOOOOOON, AAARGH ! *la voix du Draenei retentissant du cimetière*

Surpris par ces cris, le prêtre se rua tant bien que mal jusqu'au champ du repos. Il vit le Draenei, ainsi que le brigand, tous deux au sol. S'étant certainement presque entretués.
Il s'agenouilla rapidement devant la recrue, prenant ses distances avec le truand, visiblement, à l'agonie. Le prêtre tenta comme il pouvait, de sauver le blessé par des prières de lumière. Malheureusement, celui-ci fut blessé à mort, la plaie étant trop grave, trop profonde pour être soignée. Kraedor finit par succomber à ses blessures, abattu..

Attristé, il versa une larme de chaque oeil, puis releva la tête en direction du truand près de la mort. Il s'approcha de lui, sortant une dague étrange, récitant des mots paradoxaux, finissant par lui planter l'arme dans le cœur, l'achevant ainsi.

- Va donc dire bonjour au dieu de mort, raclure !! *terminant par ces mots*

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une fois le bandit mort, il poursuivit sa tâche, contournant l'arbre et remarquant enfin sa cible, allongée et inconsciente..
Il se plaça près de lui, observant sa plaie, marmonnant des phrases, afin de le soigner et de le réveiller. Il réussi finalement, après quelques instants à rendre conscience à la victime. Ils discutèrent, dévoila l'identité de celui-ci, Olaf Briseux, c'était bien cet homme sur l'avis d'enlèvement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hawthorne s'occupa de cet homme pendant quelques minutes, Ensuite, il lui expliqua qu'il devait le laisser un instant afin de poursuivre son enquête et savoir d'avantage sur cette affaire. Il alla donc fouiller le dernier brigand. Par chance, celui-ci possédait une lettre cachetée, déjà ouverte. Dessus était bien stipulé que l'objectif était l'enlèvement d'Olaf Briseux, devant également le garder en vie, pour le client demandeur. Il garda la lettre, s'employa une dernière fois sur son ex frère d'arme, pis rejoignit le marchand à l'entrée du cimetière.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le père Robert tenta d'extirper ce marchand de cette région devenue hostile.. Ils prirent rapidement la route vers Menethil, prenant un navire pour la marche de l'Ouest. Le trajet traversa ces terres, leur faisant arriver à Elwynn, passant par le Comté-de-l'or, pour finir par atteindre Hurlevent, capitale des Humains.
Ils traversèrent la ville en direction du donjon, là où ce marchand fortuné devait se présenter à la base.
Le prêtre et le marchand dialoguèrent un dernière fois, Olaf, très reconnaissant, le remercia encore, avant de passer le pont levis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hawthorne, sa mission accomplie, repris sa route, à son allure, pour tâche d'en faire un rapport détaillé au Commandant.

Citation :

Rapport du père Hawthorne sur la disparition du dénommé Olaf Briseux, fils de Bradaf Briseux.

A l'attention du commandant Ecu-Azur.

Commandant, en résumé la mission est un succès car le disparu a été retrouvé. Cependant de nombreuses zones d'ombre subsistent et méritent sans doute que l'on s'y attarde. La présence d'un certain syndicat Malhone sur le terrain est problématique, ils sont responsables de l'enlèvement mais néanmoins n'en sont pas les commanditaires. En effet un des brigands, un amateur certainement, avait gardé sur lui ses ordres qui précise bien que l'enlèvement est une commande d'une tierce personne ou organisation. A savoir qu'apparemment, la victime devait être remise vivante au commanditaire ce sur quoi les exécutants ont bien failli échoué aussi, le seigneur Briseux ayant une grave blessure à l'abdomen quand je l'ai trouvé.

Je vous suggère donc de demander des informations supplémentaires au Haut-Commandement sur ce syndicat, qui soit-disant passant n'a probablement aucun lien avec le Syndicat de feu seigneur Perenolde. Je vous pris aussi de leur demander des nouvelles du père de la victime dont le fils n'a eu aucune nouvelle depuis des mois. Il n'est pas impossible qu'il se soit fait enlever aussi bien que je me demande comment l'affaire familiale fonctionne actuellement.

J'ai la tristesse de vous informer de la perte au combat contre ces brigands de la recrue Kraedor. Son comportement a été exemplaire et sans lui, ce serait sûrement ma personne qui serait décédée. Hommage doit lui être rendu, son corps reposant actuellement toujours dans les Paluns bien que provisoirement enterré à Menethil.

Je rajouterais aussi que je serais indisponible un certain temps pour d'autres missions, je me dois de méditer et de faire le point sur certains événements pendant cette mission.

Que la Lumière vous garde,

Père Robert Hawthorne.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ordredelamainazur.forumactif.com
 
Une noble disparition [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 24 Novembre 1456 : Mariage noble de Rosa et de Louis-Hubert
» [Hors sujet] Les animaux en voix de disparition
» Un mariage noble Espagnol
» [Edit] DU LIGNAGE NOBLE
» [HRP] Disparition des villes de moins de 150 habitants? (débat au cc)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre de la Main Azur :: La vie dans l'Ordre :: Récits et aventures-
Sauter vers: